Tout le monde n'a pas la chance de travailler dans une mairie communiste

24 mai 2006

Week end

Bon bah voila, dans 1h c'est le week end. En temps normal, le mercredi je finis à 17h. Mais que se passe-t-il pour qu'aujourd'hui je finisse à 16h ?
Tout simple.
Chez nous, les fainéants fonctionnaires, les veilles de jour férié, on peut partir 1h plus tot. Et demain c'est l'ascencion avec en bonus le viaduc du vendredi.
Mais pourquoi je peux partir 1h plus tot ?
Mais pour ne pas être avec tous ces cons qui bossent dans le privé sur les routes en même temps. Le fonctionnaire ne mérite pas de se retrouver dans les bouchons. Il a deja eu une rude journée, si en plus il doit passer du temps dans les bouchons les veilles de jours fériés, ou va le monde.
Voila, c'était juste pour l'info.
Bon week end alors...

Posté par redisdead75 à 14:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]


23 mai 2006

Journée type

penduleVous savez que fonctionnaire n'est pas un métier facile. Le rythme journalier est assez élevé. Sachez qu'ici quelques mots sont définitivement bannis du vocabulaire. Non je ne vous parle pas des mots comme marché, capitalisme ou patronat, ceux la, vous avez le malheur de les chuchoter et vous vous retrouvez en moins de deux, muté aux Services Techniques ou vous passerez vos journées en appui sur le manche de la pelle entre deux parterres de géraniums sous le regard médusé de vos 8 collègues autour de vous qui n'ont même pas eu la possibilité de prendre leur pelle avec eux car ils portaient chacun un géranium.
Non moi je vous parle des mots productivité, rentabilité, ponctualité. Enfin bref, des mots dont le fonctionnaire de base ne soupçonne même pas l'existence.
Je ne résiste pas au plaisir de vous détailler ici la matinée type d'une collègue.
Arrivée à 8h35-8h40 en moyenne, pour un début supposé dans son contrat à 8h30. Bah oui mais elle doit emmener ses enfants à l'école, et la rentrée se faisant à 8h30, elle ne peut pas être partout à la fois. Elle a choisi. Sitôt ses jolies fesses sur sa chaise (oui car j'ai une collègue qui est plutôt sexy pour une fonctionnaire, chose assez rare pour être soulignée), démarrage du PC, on consulte ses emails et on se connecte sur MSN pour parler aux copains et surtout copines. Dès 9h, elle va préparer le café, elle ne laisserait sa place pour rien au monde. Alors là, deux solutions : soit elle a beaucoup d'emails à lire et elle les consulte pendant que le café coule, soit elle n'a rien à faire (95 % du temps) et elle regarde le café couler (ce qui doit avoir un effet relaxant, un peu comme les aquariums). Ensuite on appelle tous les collègues pour aller boire le café. La ça peut durer très longtemps. Le buvage de café le plus bref auquel j'ai assisté a duré de 9h30 à 10h (ah oui mais attention, nous avons de grandes tasses). Ensuite on papote un peu avec les collègues car en 30 minutes, pas le temps de tout se dire. Vers 11h, elle vient boire un thé avec moi. C'est moins drôle avec moi car je le bois pendant que je bosse. Ça ne l'empêche pas de papoter dans le vide à mes cotés pendant ses 30 minutes de buvage de breuvage. Retour devant son PC à 11h30 pour une dernière demi-heure en roue libre jusqu'au déjeuner. Quand je vous le dis que c'est pas facile tous les jours...
Je vous parlerai de son après-midi bientôt...

Posté par redisdead75 à 09:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2006

Grève

Ahh la grève, ce dernier bastion des gauchistes. La dernière grande aventure humaine pour un communiste. Chez nous, gréviste c'est un peu l'ascendant astrologique. Vous êtes Verseau ascendant gréviste, ou Poisson ascendant gréviste.
Impossible de parler de grève sans parler de CPE. Je les vois encore, tous mes cons de collègues partir à la manif avec leurs banderoles. Eux les champions de la sécurité de l'emploi, défiler dans les rues contre la précarité. Eux qui sont totalement déconnectés du monde du travail, enfermés dans leur bulle de privilèges et qui vous répètent sans cesse que le pouvoir d'achat des fonctionnaires n'a pas augmenté depuis 3 ans. Dans le même temps, quand on voit la masse de travail effectuée par certains fonctionnaires à la mairie et leur salaire, on se dit que leur rémunération ne porte qu'un nom : racket.
Mais revenons à la grève. Le premier mouvement de manif avait lieu un vendredi, si vous vous souvenez. C'était très amusant dans mon service. Un collègue, totalement contre la moindre grève (je le soupçonne de ne pas être très rouge vif dans sa couleur politique) me dit la veille du fameux vendredi de contestation : Demain je ne viens pas je fais grève.
Moi étonné, je lui dis que c'est étrange car c'est bien la première fois qu'il se sent concerné par une bataille sociale.
Et lui de me rétorquer que cette fois, la mobilisation doit être importante.
Pourquoi pas. La semaine suivante, mouvement de grève, mais cette fois le mardi, et ceux qui ont suivi. Et là, plus de grève. Terminé la mobilisation.
Alors moi toujours curieux : Tiens tu ne fais plus grève ?
Et lui : Non ça ne servira à rien de toute façon.
C'est à ce moment que j'ai compris qu'il ne s'agissait pas d'un vrai communiste. Fumier de traitre à la solde du patronat !! En effet le communiste est facilement identifiable, il est jusqu'au-boutiste, totalement démago et désespéré.
Mais j'ai surtout compris qu'une grève c'est bien le vendredi, car ça fait un week-end de trois jours, alors que la grève un mardi, vous n'allez quand même pas faire le pont du lundi, et si vous posez votre lundi en RTT, ça risque de se remarquer.
J'aime beaucoup ce statut de gréviste a géométrie variable. Oui à la grève du dernier ou du premier jour de la semaine, mais alors franchement non à la grève en plein milieu de semaine. Ils sont cons ces organisateurs, à croire qu'ils n'ont jamais gouté aux joies des week end de 3 jours.

Posté par redisdead75 à 06:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2006

La Carte

S'il y a bien un truc important chez les Rouges, c'est la carte du parti. Je ne sais pas comment ça fonctionne de nos jours, mais il y a quelques années, du temps de l'ancien maire, ce dernier versait toutes ses indemnités au Parti Communiste qui lui reversait un salaire, en se prenant une bonne gratte au passage. Ah bah oui, faut pas croire ce que disait Robert Hue, le financement du Parti ne se fait pas à 80 % grace à la vente de brins de muguet au 1er Mai.
Bref, dans ma chère mairie, il y en a certains qui font fructifier leur carte de membre. Un exemple. Une personne travaille dans le privé pour une société qui fournie des articles à la mairie. Cette personne travaille aux achats. Pendant ce temps, sa femme en mairie ne manque pas une occasion de faire travailler son compagnon en achetant systematiquement à cette société. Et puis un jour, il en a assez du privé, il veut sa sécurité. Alors sa femme le fait entrer à la mairie, comme responsable des achats. Original non ? Et bien sur, vous vous imaginez bien qu'il favorise autant que possible ses anciens amis. Bref, pour bénéficier d'avantages, il n'hesite pas a prendre sa carte du Parti, lui le commercial qui a toujours voté à droite. Et je peux vous dire qu'elle est bien amortie sa carte de membre !
C'est un peu l'équivalent de la carte Cofinoga au BHV. On a tout à y gagner.
Bon en même temps il y a quelques corvées comme distribuer les tracts en période électorale, rencontrer des collègues qui te disent "ah tiens t'es communiste toi maintenant ?", se coltiner les réunions du parti, faire grève...
Tiens en parlant de grève, la prochaine fois je vous parlerai de ça, c'est rigolo. La grève a géométrie variable. Voila un concept de chez nous et aussi d'ailleurs, surement.

Posté par redisdead75 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2006

Piston

1.5pistonkitS'il y a bien une chose que j'aime par dessus tout dans le monde du travail et dans la fonction publique en particulier, c'est le piston, ou comment je peux faire bosser mes gamins. Enfin bosser étant un verbe un peu fort, surtout dans notre mairie.
Une personne du service dans lequel je travaille est extrêmement virulente à ce sujet. Il n'hésite pas à dénoncer ouvertement ces pratiques. C'est vrai, c'est dégueulasse, dès qu'il y a le moindre manque de personnel, ce que je trouve toujours incroyable car moi je parlerais plutôt de surplus de personnel quand on voit la somme de travail effectuée, c'est tout de suite le fils du chef de machin ou la fille du responsable de truc qui décroche le poste. Autrement dit, une personne de l'extérieur peut postuler, mais en vain.
Voila ce que dénonce ce collègue. Et pour bien montrer sa cohérence, car cohérence est le leitmotiv dans notre mairie, pas plus tard qu'hier, j'ai vu passer deux embauches pour des emplois à temps partiel. Un serveur pour le foyer des personnes agées et un surveillant pour les enfants.
Vous savez quel était le nom de famille de ses deux nouvelles recrues ?
Bien sur, celui de mon collègue. Ses deux fils. Bah attend, s'il n'avait pas pistonné ses mômes, ça serait encore allé à un fumier de chef de service, faut pas déconner quand même.
Cohérence, morale, don de soi...ça se passe comme ça chez le rouges...et ailleurs aussi je pense...

Posté par redisdead75 à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2006

Bienvenue

Je travaille dans la fonction publique territoriale. Et qui plus est, dans une mairie communiste. C'est assez rare pour être signalé. Le communiste étant devenu une espèce en voie de disparition (attention je ne dis pas espèce protégée car un bon communiste est un communiste mort), j'ai décidé de faire ce blog pour vous faire part de mon quotidien chez les Rouges.
C'est un peu comme ces gens qui enfouissent quelque chose dans le sol en se disant que dans plusieurs centaines d'années, d'autres gens tomberont dessus en faisant des fouilles. Quand ce dernier bastion de la connerie humaine qu'est le communisme aura disparu, il ne restera que ce blog en guise de testament !!
Vous vous imaginez que l'anonymat doit rester total car je risquerai gros. Les prénoms ne seront donc jamais les bons ainsi que les lieux. Bref cela sera une fiction totale basée sur des fais réels.
Je précise enfin que je n'ai aucune appartenance politique, j'exècre les hommes politiques et je conchis leurs partis.
Comme ça tout est clair.

Posté par redisdead75 à 07:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]